06.62.35.58.56 I Psychotérapeute Praticien en Hypnose pascal.auvigne@gmail.com


Remettons en question les croyances qui exercent une influence certaine sur nos  choix, nos relations aux autres et notre quotidien!

Remettons en question les croyances qui exercent une influence certaine sur nos  choix, nos relations aux autres et notre quotidien!

Les croyances

La plupart de nos croyances sont fondées par le milieu socio culturel, la religion, les traumatismes psychologiques et le conditionnement éducatif.

Quand les croyances sont positives, nous nous attirons les circonstances appropriées, et quand elles sont négatives, nous attirons dans notre vie des problèmes.

Faute d’avoir compris, où saisi l’importance des croyances négatives qui sont à l’origine de nos limitations, nous reproduisons toujours les mêmes schémas de pensées.

Parfois elles sont positives et incompatibles avec le milieu social et notre entourage dans lequel nous évoluons. Dans ce cas elles s’avéreront limitatives, générant conflits relationnels et comportementaux.

Les croyances  se manifestent sous toutes les formes: Pensées, émotions, états d’âmes…  ont un grand pouvoir d’attraction, et l’exemple qui suit reflète bien nos croyances.

Quand je croie que je vais échouer devant une situation, j’attire inconsciemment tout ce que je redoute. Je me pose comme une victime potentielle et naturellement je trouve mon persécuteur.

C’est comme une personne qui a peur des chiens, attire toujours des chiens mal intentionnés. Ainsi ma croyance de base devient une conviction inébranlable parce que je ne l’ai jamais remise en question.

Et quand nos croyances sont plus anciennes, les répercussions au quotidien sont encore plus prégnantes.

Les croyances conditionnelles paralysantes

Si j’ose exprimer ce que je pense, je rentrerai en conflit. Si je ne travaille pas durement, je ne serai pas reconnu (e) à ma juste valeur. Si j’ose dire non! je vais sûrement être rejeté (e). 

Ne pas n’arriver  à atteindre cet objectif, c’est que je suis un raté. Si il  (elle) ne communique pas avec moi, c’est qu’il (qu’elle) ne s’intéresse plus à moi. 

Les croyances générales paralysantes

 La vie est un combat et  l’argent ne fait pas le bonheur. A mon âge, je n’ai aucune chance de retrouver un travail.  Le sort s’acharne toujours contre moi.

Pour vivre heureux, vivons cachés. Je manque de motivation. Il ne faut pas faire confiance aux autres. On ne prête qu’aux riches etc.

 

 

Les croyances conditionnelles dynamisantes

Tandis que je continue à observer les principes que j’ai adopté, je renforce mon potentiel confiance. Si je veux voir le positif dans chaque chose, je serai toujours positif.

Lorsque je décide d’être heureux maintenant, je  me rempli d’énergie positive. Si je veux le faire , je peux le faire. Si je me fais confiance, ils me feront confiance.

 Les croyances générales dynamisantes

Le changement est facile parce que j’ai des stratégies efficaces. Les épreuves sont un cadeau, elles sont faites pour nous faire progresser.

Les seules limites que l’on s’impose sont celles que l’on se fixe.

Il y a toujours un chemin pour celui qui est pleinement engagé. C’est en forgeant que l’on devient forgeron.

 Nous pourrions continuer la liste indéfiniment tant il existe de croyances individuelles et universelles.

L’idée est de prendre conscience de vos croyances conditionnelles, et générales afin de comprendre comment elles vous nuisent où vous épanouissent.

Puisje vous invitez à présent de répertorier vos propres croyances, et d’analyser comment elles vous conditionnent. Aussi vous pouvez prendre l’exemple mentionné ci-dessus.

Renversez les certitudes qui soutiennent les  croyances paralysantes

En quoi cette croyance est-elle ridicule ou absurde?
La personne qui m’a appris cette croyance est-elle un modèle valable dans ce domaine?
Quel coût affectif finirai-je par payer si je n’abandonne pas cette croyance?
De même Quel prix finirai-je par payer si je n’abandonne pas cette croyance?
Ensuite, quel  prix finirai-je par payer en matière de santé si je n’abandonne pas cette croyance?
Puis quel prix paieront ma famille et les êtres qui me sont chers si je n’abandonne pas cette croyance?

Trouvez les références qui peuvent soutenir vos croyances afin que vous puissiez en être certain.
Si vous n’obtenez pas les résultats que vous voulez dans votre vie, demandez vous?

• Que devrais-je croire pour réussir?
• Qui a réussi dans ce domaine,  et quelles différences y a t’il entre les croyances de ces personnes et les miennes sur ce qui est possible?

Alors, que dois je croire pour réussir?
Etablir une liste de croyances pour optimiser votre potentiel.

Exemple: 
Je dois croire que je peux vivre dés maintenant heureux! Je ne suis pas obligé d’attendre le futur!

Sachant que les croyances sont nombreuses et depuis longtemps enracinées, il peut s’avérer nécessaire d’avoir recours à un professionnel.

Au demeurant j’espère que cette approche vous incitera à aller plus loin dans votre investigation vers la liberté intérieure.

 CONTACT CONSULTATION: